Jeudi, 2017-11-23, 4:09 PM
Générations Science Fiction Page d'accueilEnregistrementEntrée
Bienvenue De passage | RSS
[ Nouveaux messages · Participants · Règles du forum · Recherche · RSS ]
Page 1 de 212»
Modérateur du forum: Gutboy, Draco, Nébal, Orcusnf 
Forum » Flood » Flood » Mathématiques & hard SF
Mathématiques & hard SF
silramilDate: Dimanche, 2008-10-12, 4:42 PM | Message # 1
Lecteur
Group: Utilisateurs
Messages: 12
Status: Offline
Tiens, science fiction et mathématiques ? a pu latin ?
 
DracoDate: Dimanche, 2008-10-12, 4:50 PM | Message # 2
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 118
Status: Offline
c'est Ro qui tente de sauver le tronc commun je suppose
demain on aura "et histoire et géo"


stabat scientificta dolorosa juxta crucem
 
OrcusnfDate: Dimanche, 2008-10-12, 5:24 PM | Message # 3
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 109
Status: Offline
pour les mathématiques, faut lire chiang et egan !! lisez en, c'est indigeste mais savoureux !

si la merde avait de la valeur, les pauvres naitraient sans cul.
 
DracoDate: Dimanche, 2008-10-12, 5:26 PM | Message # 4
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 118
Status: Offline
comme les chmpignons alors... ?

stabat scientificta dolorosa juxta crucem
 
GutboyDate: Dimanche, 2008-10-12, 9:23 PM | Message # 5
Amateur
Group: Modérateurs
Messages: 69
Status: Offline
Quote (Orcusnf)
faut lire chiang et egan !! lisez en, c'est indigeste mais savoureux

Ah non, c'est pas indigeste du tout.


Emancipate yourselves from mental slavery,
None but ourselves can free our minds. (Bob Marley)
 
NébalDate: Lundi, 2008-10-13, 9:35 AM | Message # 6
Lecteur
Group: Modérateurs
Messages: 27
Status: Offline
Pluzun.

Chiang, en tout cas,

Egan, des fois, je dis pas.

Mais c'est excellent quand même.


Hop : Paul AUSTER, Dans le scriptorium
 
OrcusnfDate: Lundi, 2008-10-13, 3:05 PM | Message # 7
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 109
Status: Offline
je dis pas le contraire, c'est excellent, mais parfois trop verbeux. ( enfin ça c'est surtout egan) Et puis, un texte comme la plongée de planck, quand t'y connais rien en quantique, c'est même pas la peine !

si la merde avait de la valeur, les pauvres naitraient sans cul.
 
generationsfDate: Lundi, 2008-10-13, 3:20 PM | Message # 8
Admin
Group: Administrateurs
Messages: 121
Status: Offline
Et la poésie qui se dégage des images de la science, qu'en fais-tu orcusnf ?

Isolation, c'est top. J'en avais les neurones qui frétillaient.

 
DracoDate: Lundi, 2008-10-13, 7:23 PM | Message # 9
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 118
Status: Offline
bon je vais dire une connerie :

quand je capte pas, je me laisse bercer par la musique des mots et j'essaie de me raccrocher sinon à l'expli du moins à l'effet produit


stabat scientificta dolorosa juxta crucem
 
NébalDate: Lundi, 2008-10-13, 7:26 PM | Message # 10
Lecteur
Group: Modérateurs
Messages: 27
Status: Offline
Quote (Draco)
bon je vais dire une connerie :
quand je capte pas, je me laisse bercer par la musique des mots et j'essaie de me raccrocher sinon à l'expli du moins à l'effet produit

J'aurais tendance à dire la même connerie.

Mais ça n'a pas marché pour "La Plongée de Planck", par contre.

C'est que point trop n'en faut (ma bonne dame).


Hop : Paul AUSTER, Dans le scriptorium
 
DracoDate: Lundi, 2008-10-13, 8:41 PM | Message # 11
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 118
Status: Offline
Quote (Nébal)
bon je vais dire une connerie :
quand je capte pas, je me laisse bercer par la musique des mots et j'essaie de me raccrocher sinon à l'expli du moins à l'effet produit
J'aurais tendance à dire la même connerie.
Mais ça n'a pas marché pour "La Plongée de Planck", par contre.
C'est que point trop n'en faut (ma bonne dame).

oui mais là je consulte à ce stade
j'ai mes limites d'incompréhension poétique :))


stabat scientificta dolorosa juxta crucem
 
OrcusnfDate: Lundi, 2008-10-13, 10:16 PM | Message # 12
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 109
Status: Offline
Quote (generationsf)
Et la poésie qui se dégage des images de la science, qu'en fais-tu orcusnf

Ah mais je dis pas le contraire, même si j'ai rien d'un scientifique ( ce que je connais en science, c'est la sf qui me l'a appris), j'aime bien lire de temps en temps un peu de hard sf, mais egan, on a l'impression qu'il publie ses nouvelles dans le magazine "la recherche". Si t'as pas un doctorat au moins en mathématiques ( astrophysique et physique recommandé), t'es foutu.

Et en tant que fan de AEVV, je m'insurge, c'est pas normal, c'est pas fair play de tels textes ! Essaye d'imaginer le monde du A avec la théorie des quantas, enfin je sais pas moi, c'est pas possible !


si la merde avait de la valeur, les pauvres naitraient sans cul.
 
GutboyDate: Dimanche, 2008-10-19, 5:07 PM | Message # 13
Amateur
Group: Modérateurs
Messages: 69
Status: Offline
Quote (Orcusnf)
Essaye d'imaginer le monde du A avec la théorie des quantas, enfin je sais pas moi, c'est pas possible !

Evidemment. Et pourtant, je trouve une certaine similitude dans l'effet produit.
Je m'explique.

Pour moi une des caractéristiques de l'Age d'Or c'est de tout oser sans tenir compte de rien. Donner le vertige galactique sans tenir compte de la réalité, sans honte ni limite autre que l'imagination. La démesure au travers de la puissance de l'imaginaire.

L'une des caractéristiques de la Hard SF est de tout oser en tenant compte de tout. Donner le vertige galactique en restant très précisément dans les limites de la réalité, sans honte ni limite autre que la science. La démesure au travers de la puissance du réel.

Et dans les deux cas offrir un angle nouveau de vision du monde.
Ce qui explique peut être pourquoi ces deux formes sont généralement rejetées ensemble.
Vision personnelle sans doute déformée, mais j'ai toujours été marqué de voir que sur les forums, ceux qui n'aiment pas la SF de l'âge d'or n'aiment pas non plus la Hard SF. Et inversement.
A mon sens cela tient au fait que les deux cas nous avons des littératures de SF qui sont tout, sauf tièdes.


Emancipate yourselves from mental slavery,
None but ourselves can free our minds. (Bob Marley)
 
DracoDate: Dimanche, 2008-10-19, 10:46 PM | Message # 14
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 118
Status: Offline
alors là je ne te plussoie pas Guttie

la sf de l'âge d'or tu peux toucher plein de monde avec tout de même, justement parce qu'ils ne tiennent compte de rien et que les explis à la noix passent très bien

(et encore "tenir compte de rien" faut voir... parce que dans l'âge des étoiles de Heinlein quand il joue avec les délires relativistes, certes il se gourre, mais dans la "réalité de son temps"... pour lui il fait des efforts).

la hard c'est une autre paire de manches, elle demande de vrais efforts, les auteurs ne sont pas, ou peu, ou mal didactiques en général (ayez un doctorat en astrophysique ou allez vous faire foutre, connaissez les différentes acceptions du mot singularité ou lisez du Angot) (j'exagère, ils sont pas tous commeça mais l'impression générale... mhm)

ça me fait souvent penser à ces magnétoscopes ou ces machines à laver pour lesquelles il faut un diplome d'ingénieur au moins pour les utiliser à plein régime...

c'est emmerdant quelque part, je crois qu'on peut trouver un juste milieu (et à part ça j'adore la hard)


stabat scientificta dolorosa juxta crucem
 
OrcusnfDate: Lundi, 2008-10-20, 0:14 AM | Message # 15
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 109
Status: Offline
Euh parfois la hard sf raconte n'importe quoi, mais c'est tellement habile, tellement noyé dans des informations incompréhensibles au commun des mortels, que ça passe. je me rappelle plus qui l'avait dit, sur actusf je crois, mais lors de la venue d'un célèbre auteur us le mois dernier ( baxter peut être ?), il avait avoué à demi-mots avoir mis des conneries dans son bouquin, mais que personne n'avait vu la supercherie.

si la merde avait de la valeur, les pauvres naitraient sans cul.
 
Forum » Flood » Flood » Mathématiques & hard SF
Page 1 de 212»
Recherche:

Copyright MyCorp © 2017Créez un site gratuit avec uCoz