Jeudi, 2017-09-21, 1:05 PM
Générations Science Fiction Page d'accueilEnregistrementEntrée
Bienvenue De passage | RSS
[ Nouveaux messages · Participants · Règles du forum · Recherche · RSS ]
Page 2 de 2«12
Modérateur du forum: Gutboy, Draco, Nébal, Orcusnf 
Forum » Flood » Flood » Mathématiques & hard SF
Mathématiques & hard SF
GutboyDate: Lundi, 2008-10-20, 1:49 PM | Message # 16
Amateur
Group: Modérateurs
Messages: 69
Status: Offline
Quote (Orcusnf)
je me rappelle plus qui l'avait dit, sur actusf je crois, mais lors de la venue d'un célèbre auteur us le mois dernier ( baxter peut être ?), il avait avoué à demi-mots avoir mis des conneries dans son bouquin, mais que personne n'avait vu la supercherie.
J'avoue, c'est moi.


Emancipate yourselves from mental slavery,
None but ourselves can free our minds. (Bob Marley)
 
generationsfDate: Lundi, 2008-10-20, 2:41 PM | Message # 17
Admin
Group: Administrateurs
Messages: 121
Status: Offline
Il me semble qu'avec une bonne partie de la SF de l'Âge d'Or, on a effectivement affaire à quelque chose d'assez "débridé". Voir par exemple toutes les histoires de paradoxes temporels, où l'emploi de la logique — enfin, d'une certaine logique — permet d'escamoter les aspects plus techniques du voyage dans le temps.

La hard SF, en théorie, n'autorise pas de telles pirouettes. Mais :

1) Beaucoup d'auteurs de hard SF trichent plus ou moins à un moment ou à un autre.

2) Ce que je vois appeler "hard SF" par pas mal de monde recèle un paquet de bouquins qui sont "juste" de la science-fiction.

Comme les trois Baxter, par exemple. Dans Espace, le coup de le vie qui naît partout et à peu près de n'importe quoi, je ne suis pas sûr que ça puisse marcher. Mais bon, ça permet d'avoir des robots vivants qui ont évolué et tout ça ; si le point de départ est un chouïa abusif, la suite a l'air tout à fait logique. Et la manière dont Baxter traite la question, on voit bien qu'il esquive certaines questions. Alors que Robert Forward n'en esquive a priori aucune dans L'Œuf du Dragon.

 
OrcusnfDate: Lundi, 2008-10-20, 9:33 PM | Message # 18
Amateur éclairé
Group: Modérateurs
Messages: 109
Status: Offline
oui tu as raison roland, même si le postulat de départ de la hard sf moderne est parfois contestable, le développement ultérieur de cette idée suit toujours des règles claires et, surtout, scientifique et/ou logiques. C'est probablement la grande différence entre les deux époques.

si la merde avait de la valeur, les pauvres naitraient sans cul.
 
Forum » Flood » Flood » Mathématiques & hard SF
Page 2 de 2«12
Recherche:

Copyright MyCorp © 2017Créez un site gratuit avec uCoz